Menu principal

Faut-il donner des leçons de hockey à votre enfant ?

Savez-vous vous jouer au hockey ? Dans la majeure partie des pays européens, ce n’est pas le sport le plus populaire qui soit. En dehors de l’Amérique du Nord, le hockey est exceptionnellement populaire dans les pays de l’ancien bloc de l’est ainsi que les pays scandinaves. La vielle Europe penche plus vers le football que le hockey. Mais si vous tenez à tout prix à voir votre enfant jouer au hockey, pourquoi pas.

Votre enfant est-il psychologiquement prêt ?

Le plus dur reste de répondre à la question : faut-il lui apprendre ? Il faudrait déjà savoir ce qu’est le hockey. Il ne s’agit pas d’un sport d’équipe simple comme le handball ou le volleyball. Il nécessite de la dextérité - le patinage sur glace -, mais aussi beaucoup de volonté morale. Cette activité sportive présente de nombreux avantages et inconvénients.

Premier avantage du hockey, c’est un sport d’équipe. Votre môme, aussi renfermer qu’il puisse être ne manquera pas de se faire des amis. Le hockey apporte à l’enfant une bonne dose d’agilité. Il n’est pas facile de faire glisser un palet sur la glace, surtout quand tout le monde veut te l’arracher. Enfin, ce sport lui donnera un esprit combatif sans pareil. Initier son enfant au hockey revient sensiblement au même que de lui apprendre à boxer. Pour s’intégrer, il devra apprendre à se battre.

Les sceptiques feront immédiatement allusion à la violence de ce sport. Il est vrai que comparé au football, le hockey n’est pas ce qu’il y a de plus pacifique, mais il n’est pas plus violent que n’importe quel art martial par exemple. Il va de soi que si votre rejeton est une âme sensible, le hockey n’est peut-être pas la meilleure des options. Mais en terme de violence, il y a pire. Vous n’avez donc pas à craindre. S’il le souhaite, faites-lui plaisir.

Nos Partenaire